Lettre au maire de Toulon

- Les nuisances sonores sur fond d'alcool

Le cil a voulu une fois de plus interpeler le Maire de Toulon car la population ne vois toujours pas d'amélioration probante sur les nuisances sonores insupportables subit par les résidents et plus alarmant encore l'augmentation de consommation excessive d'alcool dans les rues, ensuivi de nombreuses conduites en état d'ivresse.

Visiblement et suivant la réponse du maire, il estime que la réputation du Mourillon "quartier de la soif" est un atout très apprécié de l'ensemble des toulonnais, le reste des nuisances résulte de quelques inconvénients.

- 11 août 2013

Lettre du CIL au Maire

Monsieur le Maire,
La présidente du CIL Mourillon centre et les membres du conseil d'administration veulent attirer votre attention sur les nuisances nocturnes et la forte consommation d'alcool qui persistent au Mourillon suivant les informations des résidents.
Nous vous remercions pour le travail déjà accompli mais la situation reste très préoccupante.

Bruit des motos ou scooters avec des pots d'échappements bruyants
Des fêtards en voitures toutes vitres ouvertes avec la musique à fond

Entre minuit et 03h00 départ des plages en empruntant les rues Courme et Castillon pour traverser tout le Mourillon, le carrefour de la rue Beaussier, le boulevard Grignan, la rue Castel.
Dans la rue Marc Baron les scooters débridés ne cessent de faire des va et vient du Panoramic vers l'Onix et de l'Onix vers le Panoramic.

Nuisances sonores

Mourillon Centre
Une nette amélioration constatée en ce qui concerne la musique.
Mais les conversations bruyantes des clients consommant de l'alcool devant les bars et ceux déambulant la rue Lamalgue et du boulevard Sainte-Hélène et rue Muiron entre autres. Bruit atteignant par moment les 80Db
Mourillon plage
Tous les soirs à partir de19h45, bruit de TAM-TAM pendant plus d'une heure sur la pelouse en face du Satyn's.
Des hurlements, des rires, des cris, des coups de Klaxon par des groupes disséminés sur les plages toutes les nuits jusqu'à 4h30 du matin.
Quant "le lido" fait des soirées elles sont particulièrement bruyantes jusqu'à 03h du matin.

Difficultés de circuler sur les trottoirs et marquage au sol des terrasses non respecté

"L’atelier à vin" obstrue systématiquement le passage à l'aide d'un tonneau au coin de son établissement en dehors des marquages faits par la mairie. De toutes façons une fois que toutes les tables et tonneaux sont pris par les clients il n’y a plus moyen de passer sur le trottoir. Il en est de même pour toute la rue Muiron.

Stationnement anarchique

Les véhicules des fêtards sont garés n'importe comment, gênant la circulation et ils stationnent avec désinvolture devant les entrées de garage, sans craindre ni fourrière ni procès verbal.
Nous voyons aussi du mobilier de terrasse posé par les bars pour empêcher le stationnement de voiture devant leur exploitation.

Horaire de fermeture non respecté

Peu de bars baissent le rideau à l'heure de fermeture légale : ils commencent seulement à ranger le mobilier de leur terrasse.

État d'ébriété

Les habitants sont toujours trop souvent témoins de clients sortant des bars en état d'ébriété. Il est permis de s'inquiéter sur leur aptitude à conduire leur véhicule.

Nous voudrions aussi vous signaler la soirée prévue le 22 août par le bar "l'atelier à bière", sur le thème de la boisson alcoolisée "desperados", avec danseuse et cracheur de feu. Et sûrement avec de la musique. Nous voudrions savoir si toutes les autorisations sont conformes et si toutes les mesures de sécurité ont été prises pour un spectacle de cracheur de feu.
Le numéro de téléphone de la brigade antibruit ne fonctionne pas le jeudi au samedi soir : 04.94.36.37.34 ni le 04.94.36.37.38 vous avez une boite vocale.

En résumé, Il est toujours difficile d'avoir une nuit de sommeil normale et complète.

Nous espérons que ces témoignages vous aiderons à freiner ces dérapages et régler nos divers problèmes ou au moins à les atténuer.
Nous regrettons la position de M Jérôme de ne plus vouloir faire de réunion pour améliorer la lutte contre les nuisances du quartier.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur, l’assurance de nos sincères salutations.

La Présidente du CIL Mourillon Centre

 

- 11 septembre 2013

Réponse du Maire au CIL


 

 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
             
  <<retour ..................................................................................................................................haut de la page