GESTION DU DOMAINE PUBLIC
     
             
        LES FAITS  
             
        La gestion des concessions :   
          Apparition de terrasses,
de moins en moins de bancs publics
(seulement 2 bancs sur la place PISSANI face à la terrasse du bar, plus de possibilité pour les habitants de profiter de l’espace public gratuitement, …)
Concessions pour terrasse non-conformes
Surface non respectée
PIETON SUR LA CHAUSSEE SUIVIT PAR UNE VOITURE
           
        Gênes pour les piétons :
          Problèmes de sécurité pour les piétons (tables sur les trottoirs qui obligent de passer sur la chaussée, …)
Gênes pour les sorties des immeubles (Bd Bazeilles) pas de marquage au sol
           
        Nuisances pour les résidents :  
          Les terrasses génèrent du bruit par leur fermeture très tardive empêchant les riverains de dormir  
             
 
ACTION DU CIL
         
             
        Juillet 2009 :  
          Réunion à la Mairie avec preuves (images,)
avec Mme Bérard, Mr Jérôme, Mme Ghérardi
Réponses : Mr Jerome: "je vais prévoir des marquages au sol"
 
             
        Novembre 2009 :  
          Assemblée Générale en présence des élus (+ Mme Lévy, Police Nationale)
Nouvelle présentation des faits
 
        Réponse :  
          Mr Jérome «marquages au sol prévus»  
             
        Mars 2010 :  
          Réunion avec Mme Ghérardi
Annonce par Mme Ghérardi d’un nouvel aménagement pour la place MGR Deydier afin de faire un marché convivial.
 
             
 
ACTION MAIRIE
         
          Marquage au sol des terrasses prévu
Installation de plots place MGR Deydier
 
             
 
LES LOIS
         
        Norme afnor P98350 de 1988,
 
          Assurer la continuité des cheminements piétons. Il sera indispensable de veiller à assurer la continuité des itinéraires piétons en identifiant les principaux cheminements piétons et en évitant les coupures générées par certaines infrastructures.  
             
        Décret n°99-756 du 31.08.1999, arrêté du 31.08.1999  
          Le sol des cheminements créés ou aménagés doit être non meuble, le revêtement non lisse, sans obstacle aux roues.
             
        Loi n° 2005-102 du 11 février 2005  
          pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées
             
        Décret n°2006-1657 du 21 décembre 2006  
          l'aménagement, en agglomération, des espaces publics est réalisé de manière à permettre l'accessibilité de ces voiries et espaces publics aux personnes handicapées ou à mobilité réduite avec la plus grande autonomie possible.
Ces dispositions sont applicables à l'occasion de la réalisation de voies nouvelles
             
        Arrêté du 15 janvier 2007 application du décret n°2006-1658 du 21 décembre 2006
          La largeur minimale du cheminement est de 1,40 mètre libre de mobilier ou de tout autre obstacle éventuel.
             
          L'accessibilité de la voirie aux handicapés est un droit mais les dispositions indispensables pour permettre le cheminement des handicapés bénéficient également à toute la population et en particulier aux personnes âgées, aux enfants ainsi qu'à toutes les personnes gênées temporairement dans leurs déplacement.  
             
  <<retour ..................................................................................................................................haut de la page