LE LIBRE PASSAGE DES TROTTOIRS
   
             
    Nuisances pour les résidents :  
      Les terrasses des divers exploitants gênent considérablement le passage des piétons sur les trottoirs du quartier, de plus la nuit elles sont source de nuisance sonore. Pour faire un contrôle de ces gènes, nous avons envoyé un courrier à Mr Jérôme    
             
 
ACTION DU CIL
     
             
    09 Août 2010 :  
     

Monsieur Jerome,
Vous deviez, depuis novembre 2009 vous mettre en relation avec le CIL, afin que nous puissions travailler ensemble sur la charte du bruit (cs. courrier de Monsieur le Maire).
A ce jour nous n’avons reçu aucun signe de votre part. Nous pensons qu’il serait souhaitable que ces rencontres aient lieu et nous vous demandons de bien vouloir nous en communiquer les dates.

Le problème des limites de l’occupation des exploitations se pose toujours avec autant d’acuité.

Les terrasses sont trop grandes et occupent pratiquement tout l’espace public. Il ne reste pas grand-chose aux habitants.
D ’une part les piétons : valides, handicapés, mamans avec poussettes, sont très souvent obligés de circuler sur la chaussée, les trottoirs déjà trop étroits étant utilisés comme terrasses d’appoint.

Reste posé le problème des établissements occupant la moitié de la chaussée.

D’autre part, le marquage au sol à la peinture n’a pas tenu et rend difficile le contrôle des implantations par la police municipale et la brigade antibruit. Nous vous demandons de faire le marquage à l’aide de pastilles en laiton ainsi que vous l’avez fait faire en ville et notamment sur le port.

Nous pensons que le respect des textes, l’action de la brigade antibruit et celle des élus peut et doit contribuer à améliorer la vie du quartier. Nous somme comme vous, nous n’en doutons pas, très attachés à notre ville, qui dispose d’un cadre de vie et d’un patrimoine exceptionnels et nous souhaitons le devenir durable d’une grande métropole dynamique, se doit de conserver et d’accroître son attrait.

Nous vous prions de bien vouloir agréer Monsieur, l’assurance de nos très sincères salutations.

Rappel du cadre législatif relatif à l'accessibilité de la voirie et des espaces publics :
-loi n° 2005-102 du 11 février 2005 en particulier l’article 45
-décret n° 99-756 du 31 aout 1999
-décret n°2006-1657 du 21 décembre 2006
-arrêté du 15 janvier 2007 portant l’application du décret n°2006-1658 du 21 décembre 2006

Copie :
Monsieur le Maire
Mme Levy
Mme Bérard
M. Felten


 
           
    Réponse : de Mme Levy  
      Mesdames, Messieurs,

Suite au courrier du 9 août à Monsieur JEROME dont j'étais destinataire en copie, je me permets de vous rappeler que lors de la réunion que vous aviez organisée en début de saison, j'ai eu l'occasion de vous indiquer que les services de la ville travaillaient à cette charte qui ne pouvait être finalisée pour cette saison et nous reprendrions contact avec vous dès qu'elle le serait;

Il sera fait comme il a été dit.

Je pense que vous avez remarqué l'implication des différents services de la ville pour améliorer la situation et parvenir à un juste équilibre entre une animation d'été qui attire effectivement de nombreux toulonnais et touristes et le respect des riverains.

De très nombreux riverains nous ont d'ailleurs remerciés et ont été sensibles aux efforts de chacun et je pense qu'il faut saluer ce progrès.

De bonnes pratiques se mettent en place et la grande majorité des exploitants nous suivent dans cette démarche.

J'aurai l'occasion, avec mes collègues concernés, de vous faire un compte rendu précis des actions quotidiennes des services de la ville, tant au niveau des emplacements que des nuisances sonores..

Restant à votre disposition, je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs, à l'assurance de mes salutations les meilleures.
   
             
             
 
ACTION MAIRIE
     
         
 
        ???    
             
  <<retour ..................................................................................................................................haut de la page